L’inattendu retour de la non-mixité dans les internats de Normale sup

Posted on

Par Paul Sugy

Publié hier à 16:58, Mis à jour il y a 22 minutes

L’École normale supérieure, rue d’Ulm, à Paris. Crédit : Frédéric Albert/ENS

RÉCIT – L’association des élèves de l’ENS Ulm envisage d’interdire l’accès de certains couloirs aux hommes «cisgenres».

Alors que les «conscrits», les nouveaux admis à l’École normale supérieure, feront leur rentrée dans quelques jours, le 5 septembre, les discussions des normaliens poursuivent leur cours tumultueux: la rue d’Ulm est peut-être à la veille, en effet, d’une décision importante aux allures de singulier retour en arrière. C’est de l’internat qu’il s’agit.

Celui-ci était jusqu’ici indistinctement ouvert aux normaliens des deux sexes, sans séparation géographique entre les couloirs des filles et ceux des garçons. Les élèves de l’École qui le souhaitent peuvent même demander à vivre à deux dans une même chambre. Mais, désormais, certains couloirs pourraient bien être prochainement interdits aux «hommes cisgenres», c’est-à-dire les hommes qui se considèrent comme des hommes, selon un néologisme formé par l’écrivain transsexuelle Julia Serano. En clair, il s’agirait du retour à une non-mixité, partielle ou totale. Cela à la demande d’élèves et d’associations de l’ENS qui s’inquiètent d’une plus grande…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services