Enquête sur ces entreprises françaises qui ont choisi de rester en Russie

Posted on

Rester en Russie, c’est avancer chaque jour sur un chemin de crête, en respectant les sanctions européennes sans subir de douloureuses contre-sanctions russes. Crédit : Yuliya Baturina/yulenochekk – stock.adobe.com

ENQUÊTE – La poursuite de l’activité vire au calvaire, vu les contraintes économiques, juridiques et politiques.

Les retraits médiatisés d’entreprises ont pu donner l’impression que la Russie s’était vidée de ses groupes français. Il n’en est rien. Si Renault, Société générale, Publicis, Schneider Electric, Atos ou Sodexo ont quitté le pays à grand bruit, bien plus nombreuses sont les entreprises qui y sont restées. Certaines, comme Hermès, Safran, Michelin, Crédit agricole ou Decathlon, y ont suspendu toute leur activité, faisant le gros dos tant que dure la tempête. D’autres y poursuivent, en totalité ou en partie, leurs opérations. Le risque d’image est pourtant considérable. Accusé de fournir indirectement l’armée russe, TotalEnergies, qui dément vigoureusement cette accusation, en a fait les frais la semaine passée. Et les marchés boursiers préfèrent les groupes qui soldent l’aventure russe.

Les entreprises qui ont choisi de rester avancent trois grands arguments: la poursuite d’activités jugées essentielles pour la population russe, la volonté de ne pas insulter l’avenir, et le coût exorbitant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services