En Allemagne, les Verts au pouvoir acceptent de prolonger les centrales atomiques

Posted on

Par Pierre Avril

Publié le 05/09/2022 à 20:30, Mis à jour le 05/09/2022 à 20:30

La centrale nucléaire de Neckwarwesthreim, près de Stuttgart, sur le fleuve Neckar, le 26 juillet. CHRISTOPH SCHMIDT/dpa Picture-Alliance via AFP

Le leader écologiste de la coalition et ministre de l’Économie et du Climat, Robert Habeck a décidé de mettre en réserve deux des trois centrales nucléaires qui devaient fermer à la fin de l’année.

Correspondant à Berlin

La guerre en Ukraine et l’envolée concomitante des prix de l’énergie continue à faire sauter des tabous en Allemagne. Une nouvelle démonstration en a été faite lundi avec l’acceptation par les Verts allemands de prolonger, en cas de besoin, la durée de vie des centrales nucléaires au-delà du 31 décembre 2022. Cette date butoir, liée à l’abandon de la filière, avait été décidée par la chancelière Angela Merkel au lendemain de la catastrophe de Fukushima, au Japon (2011), et confirmée à l’automne dernier dans le contrat de coalition. Dix ans plus tard, les cartes sont rebattues.

L’annonce a été faite lundi soir par le leader écologiste de la coalition et ministre de l’Économie et du Climat, Robert Habeck, dont le parti Grünen est génétiquement hostile à l’atome. L’homme fort du gouvernement l’a assortie de conditions capables de remporter l’assentiment de la base du parti.

À lire aussiCrise de l’énergie: est-ce la fin de l’hégémonie allemande en Europe?

Deux réacteurs du pays, Neckwarwesthreim, près de Stuttgart, et Isar 2, en Bavière verront, en cas…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services