Alexis Zajdenweber nommé à la tête de l’Agence des participations de l’État

Posted on

Conseiller à l’Élysée, ce proche d’Emmanuel Macron succède à Martin Vial.

Du mouvement à la tête de l’Agence des participations de l’État (APE). Paru au journal officiel (JO) ce jeudi, un décret confirme la nomination d’Alexis Zajdenweber à la tête de cette organisation. Entérinée en conseil des ministres la veille, cette décision fait de celui-ci le nouveau commissaire aux participations de l’État. Il succède à Martin Vial, qui a quitté, cet été, l’APE, après sept ans à sa tête, laissant son poste vacant en attendant son remplaçant.

Proche d’Emmanuel Macron, Alexis Zajdenweber était jusqu’alors conseiller économie, finances, industrie à l’Élysée. Le quarantenaire est notamment passé récemment par Bercy et par l’APE, où il était directeur de participations «Énergie», durant le mandat de François Hollande.

Un porte-feuilles de 125 milliards d’euros

Sous la tutelle de Bercy, l’APE gère les participations de l’État actionnaire dans différentes entreprises stratégiques. Le nouveau commissaire aux participations devra donc travailler avec des géants dans lesquels les pouvoirs publics ont investi, comme Renault, Orange, Safran, Airbus, Engie, la FDJ ou encore EDF. Les chiffres ont de quoi donner le tournis : en juin 2021, l’Agence estimait la valeur de son portefeuille à près de 125 milliards d’euros, avec une valorisation boursière établie à 70,3 milliards d’euros. «Avec 83 entreprises dans son portefeuille, l’Agence est présente dans différents secteurs : l’énergie, l’industrie, les services et la finance, les transports», précisait-elle dans son dernier rapport annuel.

Alexis Zajdenweber devra également s’emparer de dossiers explosifs, dans un contexte particulièrement troublé. L’Agence aura en effet un rôle essentiel à jouer dans la renationalisation à 100% d’EDF, annoncée par Élisabeth Borne lors de son discours de politique générale, et pour laquelle Bercy comptait mobiliser un peu moins de 10 milliards d’euros. Le nouveau commissaire devra aussi prendre en main une institution dont le rôle a évolué : «Le rôle de l’État actionnaire ne peut plus être envisagé de la même façon qu’il l’était en 2017. La transition écologique est un impératif», indiquait, en mai, Martin Vial, dans nos colonnes, citant également la «souveraineté économique» comme «critère majeur de la politique actionnariale de l’État».

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services